Ouverture du domaine de Lascourt

Ouverture du domaine de Lascourt

30 décembre 2020 Non classé 4

C’est décidé, avec Cédric et Jean-Louis, nous chaussons les skis et nous attaquons le Col de Serre depuis la Maurinie pour récupérer la dameuse et aller préparer les pistes de Lascourt ….

A dire vrai nous savions qu’il y avait beaucoup de neige mais à ce point !!! Nos battons sont intégralement couverts par la neige. Quelle montée !!! 1H30 avant de rejoindre le Col de Serre … Ouf nous sommes enfin arrivé avec le soleil qui pointe son nez, comme sur Le Claux.

Maintenant il faut déneiger le garage, sortir la dameuse, préparer le matériel et nous pourrons rejoindre Lascourt.

C’est parti !

Cédric sur la moto neige avec le matériel et Jean-Louis au volant de la dameuse.

Là aussi pfff quelle galère, toujours autant de neige, non en fait de plus en plus de neige, nous sommes obligé de faire des marches arrières pour nous reprendre et gravir la route jusqu’au buron d’Eylac.

Mais nous pouvons enfin prendre la descente qui nous conduira sous le Puy de la Tourte. Cédric nous suit toujours ?

Oui ! c’est bon on peut continuer. Bon il doit pas faire bien chaud sur cette « moto neige » avec les -3 degrés affichés au compteur, mais on tient le bon bout normalement tout devrait se passer tranquillement maintenant.

Bon j’ai parlé un peu vite, un espace un petit peu resserré, quelques embuches sur le chemin, et la nuit est tombée … Cela fait déjà 4H qu’on est parti de La Maurinie et 2H qu’on a démarré la dameuse et commencé notre périple. Bon après il faut l’avouer « le jeu en vaut la chandelle ».

Cette fois on ne s’arrête plus, la dameuse garde son rythme de croisière et nous arrivons enfin à Lascourt, il est 18H00.

Anne-Sophie et Hervé de « NordiCateam » nous apportent un café bien chaud pour nous réchauffer et Jean-Louis s’affaire à damer les pistes pour qu’elles soient prêtes demain matin. On ne se retarde pas car il faut maintenant repartir au Col de Serre. N’oublions pas !!! il faudra redescendre jusqu’à la Maurinie où nous avons laissé les voitures. Le vent a déjà ramené de la neige sur la piste, le deuxième passage fera du bien en attendant de retravailler la piste demain.

Bon je l’avoue on a un petit peu triché pour redescendre, mais à trois sur la moto neige pas simple de piloter 😉

C’est fait on est arrivé, il est 20H30, tout s’est bien passé, Lascourt pourra ouvrir demain. Merci à Cédric et Jean-louis pour ce travail laborieux et ce très bon moment passé en leur compagnie.

4 réponses

  1. Marie-Thé House(André )du serget dit :

    Vous êtes courageux les gars! Et dévoués ! J’espère que monsieur le maire saura vous récompenser !
    Merci pour ce que vous avez fait !

  2. DEFLISQUE dit :

    Bjr. Bravo pour la mise en place. J’ai connu ces péripéties dans les années 80 avec Riri, Éric, Camille, Didier, Gérard et bien d’autres sous l’autorité de Mr Roux maire du Claux a l’époque. Le domaine exploité était Lascou. Nous avions une chenillette de l’armée a moteur wv et une petite chenillette avec un moteur de 2cv que le magicien Mécano Palut de Condat avait préparé avec un traceur et quelques moellons pour le poids. Le foyer de ski de fond du Claux avait 500 paires de skis que l’ont fartés tous les matins pour nos clients…Quelle époque et que de bons souvenirs. Pour ma part apres être devenu moniteur de ski dans les Alpes et Directeur de résidence de tourisme…je suis fier d’avoir contribué à l’évolution de cette magnifique station le Claux-Puy Mary. Bonne saison.

    • Paul et Marie Claire JOUILLAT dit :

      bjr. Nous avons connu cette époque en tant que « touristes ». pendant 15 ans de 1982 jusqu’en 1997, couple de tourangeaux en camping car. Seuls au camping au début on passait la rallonge par la fenêtre du « foyer » pour avoir le courant.On approvisionnait la cheminée du gite et le soir on se retrouvait avec quelques autres touristes dans la grande salle. On sortait la terrine de pâté et on faisait des crêpes. Les enfants on appris à skier à Lascourt, puis au col de Serre. Avec la liaison d’Eylac à Lascourt, changement de catégorie ! Avec nos petits progrès et grâce au camping-car, on est arrivé à venir skier sur les 3 vacances d’hiver(Noel-février-Pâques) Un lundi de Pâques partis de Lascourt avec les casse-croûte on avait fait Lascourt – Ricou Lapeyre – les crêtes et retour sans croiser personne et dans 50 cm de neige. Nos 2 fils on appris à skier et aussi l’amour de la nature dans un cadre unique. Le plus âgé avait gagné un « chrono » organisé sur la boucle d’Eylac, 1er prix 2 kg de Cantal mais il ne mangeait pas de fromage !! A partir 1985, un été sur 2 direction le Claux. On y a vécu un repas de 14 juillet au bord la Rhue habitants du Claux et touristes ensemble avec les boissons au frais dans la rivière. Inoubliable. On est revenus de temps en temps. On est encore repassés cet été, on a revu des acteurs de cette époque et on reviendra. On a connu la période décrite par dans la message de Deflisque et les magiciens de l’époque compte tenu du matériel disponible. Bravo pour ceux qui préparent les pistes en ce moment, hélas nos 75 ans ne nous permettent plus d’en profiter. Bonne année 2021 et si possible bonne saison d’hiver pour commencer.

  3. Gisèle Dieude dit :

    Bravo quelle aventure !!
    Beau travail
    Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *